Nos partenaires recrutent

Cimi-Paris recrute

Cimi-Paris est à la recherche d'une technicienne ou d'un technicien biologiste.

- Service : Cimi-Paris, U1135 – Equipe 2 - "Emergence and Diffusion of Multiple Drug Resistance in Bacteria"
- Site de localisation : Faculté de Médecine - Sorbonne Université


Description du poste

Dans le cadre d’un projet européen IMI AMR « Innovative Medicine Inivtiative, AntiMicrobial Resistance) Cimi-Paris recherche une technicienne ou un technicien pour un projet d’évaluation pré-clinique de nouveaux antimycobactériens dans des modèles murins de tuberculose et de mycobactéries non tuberculeuses. Ce projet s’effectuera en collaboration avec des partenaires européens académiques et industriels.

La technicienne ou le technicien met en œuvre, dans le cadre des protocoles de recherche du laboratoire, les techniques d’expérimentation animale, de bactériologie et de biologie moléculaire.

Ce poste s’inscrit dans le cadre d’un projet européen et est ouvert pour une durée de 3 ans.

Activités principales : La technicienne ou le technicien conduit des expériences en expérimentation animale, en bactériologie, et en biologie moléculaire. Elle ou il tient un cahier d'expérience. Elle ou il effectue l'entretien et les contrôles des appareillages.
Activités associées : La technicienne ou le technicien applique et fait appliquer les règles de sécurité. Gère les stocks et les commandes courantes. Elle ou il participe à la formation technique des stagiaires.

Encadrement : Oui. Nombre d'agents encadrés par catégorie : 1 B - 1 C
Conduite de projet : Non

Conditions particulières d'exercice :
Travail en zone de confinement L2/3, manipulation de souris en isolateur en zone A2/3.
Manipulation de produits toxiques.


Profil recherché

Connaissance, savoir :
Connaissance générale en bactériologie et en biologie moléculaire.
Compétence en expérimentation animale sur rongeurs (formation réglementaire acquise).
Notions d’anglais.

Savoir faire :
Maîtriser dans le cadre d'une utilisation de routine les techniques expérimentales utilisées en expérimentation animale sur modèle murin (injection, dissection…), en bactériologie (cultures), et en biologie moléculaire (extraction d'ADN, PCR, séquençage).
Utiliser les appareillages dédiés à la bactériologie (microscope, incubateurs), et à la biologie moléculaire (thermocycleur, séquenceur).
Savoir utiliser les logiciels liés aux techniques expérimentales (lecture des séquences d'ADN).
Savoir lire un protocole et des articles scientifiques en anglais.

Savoir être :
Travailler en équipe, mettre en forme les résultats des expériences.

 

Informations complémentaires

Pour toute information complémentaire, vous pouvez contacter Alexandra AUBRY et Aurélie CHAUFFOUR :
- Tél. 01 40 77 98 67
- Courrier électronique : Alexandra AUBRY (alexandra.aubry @ sorbonne-universite.fr)et Aurélie CHAUFFOUR (aurelie.chauffour @ sorbonne-universite.fr)

L’Institut du Cerveau (ICM) recrute

L’Institut du Cerveau est à la recherche d'une assistante ingénieure ou d'un assistant ingénieur en biologie moléculaire.

Le poste est à pourvoir dès que possible.
CDD de 3 à 6 mois, renouvelable le cas échéant, à Paris 13ème.
Ce poste est ouvert aux personnes en situation de handicap.

Voir le profil de poste

CV à envoyer à : recrutement @ icm-institute.org en indiquant Poste « Ai biologie moléculaire (h/f)».

Le laboratoire Immunologie-Immunopathologie-Immunotherapie (i3) recrute

Le laboratoire i3 a est à la recherche d'une ingénieure d’études ou d'un ingénieur d'études en biologie moléculaire.

Catégorie : A
Corps : Ingénieur-e d’études
BAP : A - Biologie et santé, sciences de la vie et de la terre
Emploi-type : 
Ingénieur-e en expérimentation et instrumentation biologiques (A2A42)

Localisation : Laboratoire Immunologie-Immunopathologie-Immunothérapeutique (i3), UMRS 957, Hopital Pitié-Salpêtrière Batiment CERVI, 83 boulevard de l’hopital, 75013 Paris

L’unité de recherche Immunologie-Immunopathologie-Immunotherapie (i3) créée en 2009 est consacrée à l'immunologie translationnelle, avec l'ambition de contribuer à l'avancement des connaissances et des thérapies dans le domaine de l'immunologie. Dès sa création, i3 a affiché́ l’ambition de mettre en œuvre des approches de biologie des systèmes dans le cadre de ses études d'immunologie translationnelle. En effet, la complexité des interactions cellulaires et des régulations au cours des réponses immunitaires nécessite des approches globales visant non seulement à étudier les composants individuels impliqués, mais aussi les interactions complexes entre eux. Le laboratoire i3 a donc introduit une approche d’immunologie des systèmes pour contribuer à la compréhension des désordres autoimmuns et à l’identification de nouveaux biomarqueurs et/ou cibles thérapeutiques. Cette approche est fondée sur l’implémentation d’analyses cytomiques, génétiques, transcriptomiques et protéomiques, générant des données massives à l’aide de technologies innovantes. Pour appréhender la compléxité de ces données massives, i3 s’est dotée de compétences en bioinformatique, mathématiques, et statistiques.

Un effort majeur est consacré à l’évaluation et la standardisation de ces technologies, évoluant rapidement, pour assurer la qualité et la fiabilité des données. C’est dans ce cadre que se place la présente fiche de poste, et en particulier pour toutes les approches de biologies moléculaires, incluant la préparation de banques d’ADN pour le séquençage massif du transcriptome ou du répertoire TCR (en bulk et en single cell) ainsi que des outils de validation (clonage, PCR-quantitative, etc…). En effet, le laboratoire i3 est engagé dans des projets de recherche translationnelle d’envergures sur le long terme nécessitant le maintien des standards « qualité » des approches utilisées tout en s’adaptant à l’évolution des technologies. Cette évolution rapide et de pointe nécessite une personne référente, maitrisant les principes fondamentaux et techniques en biologie moléculaire et capable de veille technologique, afin d’assurer l’adaptation et la validation des protocoles.

Missions :
Le/la candidat(e) sera le/la référent(e) en biologie moléculaire au sein du laboratoire et participera ainsi à la bonne réalisation des projets notamment via : 
- Le transfert technologique et formation du personnel et nouveaux arrivants en biologie moléculaire
- La veille scientifique et technologique et le développement de nouvelles techniques
- L’adaptation et la validation des protocoles de préparation des banques d’ADN pour le séquençage massif
- Le développement d’outils moléculaires pour des phases exploratoires
- La maintenance des instrumentations en lien avec les expériences de biologie moléculaire
- La mise en place de plans expérimentaux, en interaction avec les plateformes associées au projet
- L’application des principes et règles d’hygiène et de sécurité dans le domaine.

Activités principales :
Les missions décrites précédemment s’inscriront dans les activités suivantes :
- Responsabilité et supervision   de l’activité « séquençage sur cellule unique » et sur cellules en vrac, comprenant la préparation de banques d’ADN en vue de leur séquençage à haut-débit
- Responsabilité et supervision des activités de biologie moléculaire de routine, comprenant  La préparation et gestion d’échantillons (extraction d’acides nucléiques à partir de préparations cellulaires ou tissulaires), la mise en œuvre de protocoles de PCR qualitatives ou quantitatives, la définition des stratégies de clonage et réalisation de constructions plasmidiques et la production de vecteurs lentiviraux 
- La responsabilite pour l’établissement et le suivi des contrôles qualités nécessaires à la validation d’échantillons biologiques, comprenant la gestion du suivi des échantillons (de l’échantillon collecté au produit de l’expérimentation (banque d’ADN, clone, plasmide, etc..)) à l’aide de base de données d’échantillons disponibles au laboratoire (excel, access, …), la rédaction des documents techniques relatifs aux protocoles pris en charge, la mise en place des procédures de recueil et de contrôle des données
- Le/la candidat(e) prendra également part à l’analyse des résultats ainsi que des données produites par les méthodologies ci-dessus, et à la synthèse des résultats sous forme de rapport et de présentations lors des réunions de laboratoire ou de suivi projet. Ces activités se feront en étroite relation avec les bioinformations quand cela s’avèrera nécessaire.

Autres activités :
Le/la candidat(e) sera impliqué-e dans la rédaction des rapports d’activité du laboratoire, les articles scientifiques concernant les technologies, développements et résultats dont il aura la responsabilité.
Le/la candidat(e) présentera au moins deux fois par an dans le cadre des séminaires de laboratoire l’avancement des projets dans lesquels il est impliqué ainsi que des synthèse bibliographiques.

Conduite de projets :   Oui
Encadrement :   Oui    

Connaissances requises :
- Solides connaissances théoriques et pratiques en biologie moléculaire
- Une formation complémentaire en bio-informatique pour l’analyse des données serait un atout

Connaissances transversales requises : 
-  Organisation et fonctionnement de la recherche et de l’enseignement supérieur en France
- Organisation et fonctionnement de Sorbonne Université
- Réglementation applicable à son domaine d’activité professionnelle

Savoir-faire :
- Maitriser les techniques de biologie moléculaire : séquençage haut débit, PCR/RT_PCR quantitative,clonage et production de vecteurs
- Veiller au respect des règles de bonnes pratiques de laboratoire
- Mettre en œuvre une démarche qualité et contrôler la qualité des données obtenues
- Maitriser les outils de bureautique (World, Excel, Power Point, bases de données)
- Maîtriser les techniques de présentation (écrites et orales) et d’animation de réunions 
- Connaissance de la langue anglaise (niveau B2)

Savoir-être :
- Esprit d’équipe et sens de la communication
- Disponibilité et réactivité
- Organisation et rigueur
- Sens des responsabilités/Fiabilité
- Esprit d’initiative et capacité de conceptualisation/innovation

Diplôme réglementaire et formation professionnelle :
Formation niveau Master 2 en génie biologie, biotechnologie ou immunologie souhaitée.

Toute candidature (CV et lettre de motivation) doit impérativement être envoyée par mail à Madame Caroline AHENG (caroline.aheng @ sorbonne-universite.fr)

Back to Top